[AMC CONCOURS x L'EPERON] Le Groupe Brame frappe fort en 2022

Article de L'Eperon Hebdo - Numéro 407 le 2 mars 2022


À partir d’avril prochain, le Groupe Brame, fort de sept sociétés dont AMC Concours (ex AMC Bonneau), et à la tête du BIP depuis 2001, passe à la vitesse supérieure en proposant sept concours sur six semaines. Une nouvelle organisation de grande envergure.


En 2020, André Bonneau, cofondateur avec son épouse Marie-Ange du Bonneau International Poney (BIP), cédait AMC à Rémy Lesacq et Arnaud Gandon, à la tête de Brunet Tentes. Suite aux deux années de crise sanitaire, l’événement phare du début de saison n’avait pu avoir lieu. Mais en 2022, les deux associés ont décidé de renforcer sensiblement leur présence sur le Grand Parquet de Fontainebleau. La saison - pour le moins active ! - débutera du 1er au 3 avril par l'AMC Étrier, lors duquel se déroulent des épreuves Pro, Amateur et Poney. Puis, le BIP fêtera sa vingtième édition du 28 avril au 1er mai, avec uniquement des épreuves internationales Poney, Children, Junior, Jeunes Cavaliers, U25 et Jeunes poneys. Du 6 au 8 mai, c’est un nouveau CSI1 et et 2* baptisé "Le Brame" qui aura lieu. Dans les semaines qui suivent, le groupe mettra ses moyens logistiques et humains à la disposition de la SHF pour son traditionnel rendez-vous de début de saison, les cycles classiques (10 et 11 mai), puis du CREIF, à l’occasion de deux week-ends de championnats régionaux (Jumping Bleau I & II du 13 au 15 mai puis du 26 au 29 mai), et enfin de la société Harcour, pour quatre jours d’épreuves nationales du 3 au 6 juin.


Une équipe étoffée


Le Groupe Brame, composé de sept sociétés dédiées à la logistique événementielle et à la création d’événements, a donc décidé de quitter le banc des prestataires sur lequel il figurait depuis une douzaine d’années pour endosser le rôle d’organisateur. Comme le souligne Remy Lesacq, le groupe approche l’autonomie en termes d’organisation grâce à l’association de ses diverses compétences, de la location de structures extérieures éphémères - y compris de boxes démontables grâce au rachat de la société Chiarotto - à l’animation en passant par la restauration (The Dish). D’ores et déjà à la tête d’une équipe de trente trois salariés (renforcée à cent par des vacataires en pleine saison), le Groupe Brame s’est également offert les compétences d’Elisabeth Danis, cheffe de projet rompue à l’organisation suite à sa collaboration avec la SHF, qui veillera au bon déroulement des événements. De quoi aborder ce programme chargé avec sérénité dès la première année ! Remy Lesacq, dont les sociétés sont basées à Chailly-en-Bière, à quelques kilomètres du Grand Parquet, se dit soucieux de privilégier les circuits courts en termes de savoir-faire et de produits locaux, par souci d’économie mais aussi par conviction en exploitant les nombreuses ressources présentes sur le territoire. « Il nous appartient de trouver notre place au sein de la grande famille des organisateurs de concours. Nous n’avons pas l’intention de faire un coup d’éclat mais bien de convaincre par la qualité de notre organisation et de pérenniser ce programme dans le temps, y compris en élevant le niveau proposé », affirme-t-il. Bienvenue donc à ce nouvel organisateur qui a décidé de frapper fort dès la première année !


Texte: Béatrice Fletcher. Photos : Coll./Brame et Eric Knoll.